Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 20:29

 

 

 

 

 

Les bouteilles à la mer

Bouteille

 

 

On ne s'amuse pas sur ce navire de misère

Vous le diront tous les marins :

Pêcheurs d'Islande ou de croisière

Je ne parle pas de Bignou

Qui ne quittait pas sa cambuse

Et ne jamais allait à terre !

 

On ne s'amusait pas beaucoup

Aux cartes, belottes et batailles,

L'accordéon et l'harmonica

Le poste envahi de fumée

Comme le ciel de Liverpool

 

ET JE M'ENNUYAIS A MOURIR...

 

C'est alors qu'une idée soudaine

A la fois drôle et romantique

Occupa mon esprit :

 

Elle prit naissance au cours d'un quart

En passerelle sous la lumière tamisée

De la rose des vents

Entre Palerme et Napoli...


 rose-des-vents-2.jpg

 

JE JUBILAIS ! :

 

Inonder la Méditerranée

Et plus tard toutes nos lignes maritimes,

Nos sillages d'argent,

De centaines de petites bouteilles de coca

A la mer !

Cette idée révélée à mes compagnons de bord

S'avérerait efficace,

A condition de ne pas boire de vin...

(Sinon en cachette...!)

 

A l'intérieur de ces bouteilles larguées

En pleine mer, un message en quatre langues :

 

 sirene.jpg

« Où que tu sois, sirène de mon cœur,

Réponds à mon appel ! »

 

« Where you are, mermaid of my heart, I call responds »

 

« O eres tú, sirena de mi corazón, yo lo llamo responde »

 

« O sei tu, sirena del mio cuore, io chiamo risponde »

 

Suivaient chacun de nos noms,

La précision « célibataire »,

L'adresse de nos parents

Pour ne pas avoir d'histoires bien sûr.

 

A l'heure qu'il est, ces bouteilles

Dérivent probablement dans la « Mare Nostrum »

Au large de ports bien définis :

Tarente, Naples, Livourne, Cagliari,

La Valette, Détroit de Messine,

Et à Marseille, fin de mon embarquement sur l'EAGLE.

 

J'EN REVE ENCORE...

 

MAIS MON REVE N'EST QUE CAUCHEMAR :

 

Je marche sur une plage de sable fin

Alors que la mer se retire

Et sur laquelle je trouve une bouteille

Contenant un message aux lettres de feu.

Que je brise sur un rocher voisin...

 

« T'as fini de faire le zouave ?

Arrête de polluer mers et océans

Avec toutes ces bouteilles larguées

Depuis si longtemps !

En Afrique du Sud, sur la Manche

En mer du Nord, sur l'Atlantique

Et jusqu'à l'Océan indien... !

Ces bouteilles te seront rendues

A la porte de ta demeure

Si tu continues, prends garde !

 

                Le Hollandais Volant »

                 hollandais-2.jpg

 

 

 

A mon réveil de ce jour, moi le citadin devenu,

Je repense à ces souvenirs qui ont longtemps hanté mes nuits

Mais qui s'estompent à la vue de Lyon sous la pâleur de l'aube

Dont les reflets s'étalent sur la colline de la Croix-Rousse...

 

UN NOUVEAU JOUR VIENT DE NAITRE...

 

Joseph AMOROS

 

Marcy l'Etoile, 28 juin 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Joseph Amoros - dans HUMOUR
commenter cet article

commentaires

Nadine 06/07/2013 23:07

Bravo pour ce poème mélange d'humour, souvenirs et réalité ! Continue de nous faire rêver mon oncle et promener sur mers et océans :) Tendres pensées pour toi. Ta nièce

Présentation

  • : Le blog de Joseph Amoros
  • : Un voyage poétique à travers le monde des souvenirs du marin poète Joseph AMOROS. Poèmes, récits, nouvelles et contes pour vous faire rêver et vous divertir !
  • Contact

Profil

  • Joseph Amoros

Mon livre d'or

  Thank you for signing my visitors' book!

      LIVRE d'OR2

Montages filmés et LIENS

 

               Le Livre de Patricia

                   Son site !

 

                Sur l'Ardoise du vent...

 

               La plage des Fous  (film)

 

               Poème lu par mon arrière-petit-fils

               sur des photos de la Réunion

 

                   Conte de Noël de Nicole et Nicolas
 
     

Date de création

14 novembre 2011

Géomap

Visiteurs

compteur

géoglobe


compteur