Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2017 6 06 /05 /mai /2017 18:04

 

 

 

 

Les années sombres ont passé

Vivre et mourir sur cette terre,

Dans la ronde des quatre saisons

Qui se détachent et nous oppressent...

 

Et quand le temps s'écoule

Dans la quête des jours

Aux parapets de nos angoisses

La nuit se tait sous les étoiles ...

 

Pour cueillir la source du rêve,

A la solitude des hiers ,

Mais la mer exige mon coeur,

Mes rêveries solitaires

Dans la sérénité somptueuse de l'esprit ...

 

Ce qui souvent me touche :

Ma joie de vivre, ma faim d'amour

Et mon coeur qui s'ouvre aux braises

De mes oublis...

 

Tous mes désirs s'offrent au  Monde

Dans mes larmes d'éternité..

 

Le souffle mouvant du hasard,

Et les secrets de mes mirages ...

 

"Le Sud", ce pays où je suis né,

Où j'ai vécu toute mon enfance,

Cette Algérie au soleil fraternel

Et qui se fond dans ma mémoire...

 

Dans le lointain résonnent

Les voix anciennes 

qui nous rappellent le passé

Et ses clameurs à oublier

Tandis que la mer nous entraîne

Sous l'orage de l'océan...

 

Une lumière couleur de temps

Un ciel d'ombres et de silences...

 

Tes yeux dans mes yeux,

Je me souviens de tout :

Quand sous les pins de mon village,

Et la mosquée où vont prier les habitants,

Je pleure sous les murs perdus

de notre église d'autrefois

Et les dimanches douloureux

Où grandissait notre chagrin ...

 

Je revois tous mes compagnons :

Larbi, Kader, Mohamed

Que je porte encore dans mon coeur ...

 

Notre enfance vécue est un fantôme errant...

Et je ferme les yeux

Sur tous mes souvenirs

Blottis au fond de la mémoire

Du crépuscule qui va mourir ...

 

 

                    Joseph AMOROS

                6 mai 2017

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Joseph Amoros - dans PATRIE
commenter cet article

commentaires

Nicole 07/05/2017 22:41

Ce poème aux couleurs et aux senteurs de l'Orient nous fais voyager aux confins des mille et une nuits. Pas besoin d'un tapis magique pour remonter dans le passé, il suffit d'emprunter le chemin qui mène à tes écrits et de nous laisser porter par ton imaginaire.... et nos vies s'entremêlent au point de ressentir les sensations qui furent les tiennent, de se trouver nous aussi dans tous ces lieux pourtant inconnus mais devenus si familiers, de revoir nos grands-parents, alors que je les ai si peu connu jusqu'à mes deux ans et de ressentir leur amour à travers toi. C'est sans doute ça l'éternité, tu as oeuvré toute ta vie pour nous transmettre la jolie flamme de ton amour qui vivra à tout jamais dans nos coeurs, comme celle que maman chérie maintient allumée même de là haut. .

Patricia 07/05/2017 14:14

Cette très belle musique nous transporte dans le pays où tu as grandis. Tes ressentis sont tellement bien décris qu'ils nous accompagnent dans cette double culture, que nous n'avons pas connu et qui est pourtant notre terreau. Nostalgie des lieux, des amitiés et du temps qui passe
inexorablement; Ce poème est encore différent de tous les autres et vient apporter de nouvelles émotions. Bravo à toi ! Je t'aime

Présentation

  • : Le blog de Joseph Amoros
  • : Un voyage poétique à travers le monde des souvenirs du marin poète Joseph AMOROS. Poèmes, récits, nouvelles et contes pour vous faire rêver et vous divertir !
  • Contact

Profil

  • Joseph Amoros

Mon livre d'or

  Thank you for signing my visitors' book!

      LIVRE d'OR2

Montages filmés et LIENS

 

               Le Livre de Patricia

                   Son site !

 

                Sur l'Ardoise du vent...

 

               La plage des Fous  (film)

 

               Poème lu par mon arrière-petit-fils

               sur des photos de la Réunion

 

                   Conte de Noël de Nicole et Nicolas
 
     

Date de création

14 novembre 2011

Géomap

Visiteurs

compteur

géoglobe


compteur