Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2016 6 26 /11 /novembre /2016 20:28

 

 

 

Dans un univers de lumière,

J'entends de célestes instruments

que des initiés antiques

ont déposé sur ma couchette...

Une guitare, une trompette

une flûte, un accordéon,

alors qu'un ange solitaire

a disparu dans l'océan...

Mais moi, je crois à cette terre,

aux cieux, l'univers, et le vent

Comme si j'étais seul dans ce monde...

Je ne bois que la pluie

aux fontaines du ciel,

en chevauchant les vagues

à me couper le souffle...

 

Je marcherai vers le soleil

malgré la distance et le temps,

ne toucherai, je vous promets

ni à l'opium, ni au tafia

Juré ! Sur mes chemins de vie !

Je marcherai à pas feutrés...

 

                                               Prends garde à ton honnêteté,

                                                à la valeur de tes promesses

                                               et n'oublie pas tes gratte-ciels...

 

Que me berce le vent

et que chante la mer,

New-York à deux lieux

de mon cœur...

sur le gaillard d'avant

les goélands s'amusent

et les dauphins aussi...

J'aperçois « l'Empire State »,

mon cœur bat la chamade

et je me désespère

d'être à « Brooklyn » ce soir...

L 'instant est magicien

sur cette « 5ème Avenue »...

Les vagues, les embruns

ne me concernent plus,

Brooklyn me tend les bras

sur le mât de misaine,

et je suis le premier

à sauter sur le quai...

J'ai presque envie de m'envoler

et de tomber sur « Central Park »,

tout comme un oiseau

dans le vent...

 

New-York, te souviens-tu de moi ?

 

                                                   Joseph AMOROS

                                                     26 novembre 2016

Partager cet article

Repost 0
Published by Joseph Amoros
commenter cet article

commentaires

Nadine 27/11/2016 19:25

New-York se souvient de toi mon oncle ! La statue me l'a dit lorsqu'à ses pieds j'ai regardé vers elle pour emplir mes yeux de toutes ces merveilleuses choses que la vie m'offre. Dans chaque voyage que je fais, j'entends ta voix me raconter les péripéties de tes voyages. Je t'embrasse fort mon oncle.

Claire 27/11/2016 13:23

Ton nouveau poème est très beau mon pépé chéri. Bravo ! Je t'embrasse fort

Patricia 27/11/2016 13:13

Encore un voyage au bout de notre imaginaire et que tu nous fais partager. La musique surélève tes mots et nous volons à tes côtés, aussi léger qu'une plume, ta plume que tu sais faire danser au-delà de tes souvenirs. Ce ne sont pas des contrées où j'ai foulé mes pieds et pourtant, avec fierté, je poursuivrai ta route et ferai comme toi, je guiderai mes pas et montrerai le chemin aux générations futures.... Merci de ce trésor caché que tu nous livres à chacun de tes poèmes, un enseignement que tu distilles et dont nous devons nous montrer digne. Je t'aime mon papa chéri.

Chantal 26/11/2016 22:20

Merci Joseph pour ces mélodies poétiques où l'on ne sait plus si on entend votre poésie ou le chant du monde...toujours sur fond d'océan. Vous nous emmenez très loin dans vos évocations et c'est un enchantement à chaque fois que de vous suivre dans vos voyages imaginaires.
Cette fois c'est à New York que vous décidez d'accoster, symbole du monde moderne, fascinant et terrifiant à la fois. En tout cas si New York ne se souvenait plus de vous, c'est certain que nous, vos passagers d'un jour, saurions lui raconter l'histoire d'un voyageur infatigable dont je vous laisse deviner le nom !

ghislaine 27/11/2016 15:59

Merci Chantal pour ce beau compliment plein de poésie que tu destines à Papa, notre marin de coeur. Il en a été très touché et nous aussi d'ailleurs ! Amitié affectueuse ! Ghislaine

Nicole 26/11/2016 21:04

Qu'il est bon d'emprunter tes chemins de vie, ceux qui me mènent en haut de tes gratte-ciels, ceux dont les gouttes de pluie ruissellent comme des millions d'étoiles. La mer que tu connais chante à mes oreilles et me berce si doucement. Merci papa pour tous ces moments de bonheur....ton ange solitaire m'a frôlé ce soir. Comme toi je crois à cette terre, aux cieux, à l'univers et au vent et je veux marcher vers tous les soleils que tu me tends. Je t'aime incommensurablement mon papounet !

Présentation

  • : Le blog de Joseph Amoros
  • : Un voyage poétique à travers le monde des souvenirs du marin poète Joseph AMOROS. Poèmes, récits, nouvelles et contes pour vous faire rêver et vous divertir !
  • Contact

Profil

  • Joseph Amoros

Mon livre d'or

  Thank you for signing my visitors' book!

      LIVRE d'OR2

Montages filmés et LIENS

 

               Le Livre de Patricia

                   Son site !

 

                Sur l'Ardoise du vent...

 

               La plage des Fous  (film)

 

               Poème lu par mon arrière-petit-fils

               sur des photos de la Réunion

 

                   Conte de Noël de Nicole et Nicolas
 
     

Date de création

14 novembre 2011

Géomap

Visiteurs

compteur

géoglobe


compteur