Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2016 6 17 /09 /septembre /2016 19:28
Ocean View

 

 

 

OCEAN VIEW

(Retour dans le passé)

 

Une vive lumière inondait ma cabine,

un événement inattendu ?

C'était mon copain quittant son quart,

alors que je me levais avec l'envie de hurler !

De gros rouleaux battaient la coque

de notre navire au large,

dans l'immensité océane...

 

Un pâle soleil descendait sur l'horizon,

tandis que le temps semblait une éternité

et le ciel s'allumait d'étoiles infinies...

Je cherchais dans le vent

les haleines du jour

et dans le crépuscule

les adieux du soleil,

dans le fond de mes yeux

où cette attente bleue

d'une éternelle splendeur

de l'astre de lumière

disparaissait au couchant...

 

Nous étions en décembre 1947

à notre sortie de Dunkerque

où notre Liberty-Ship « Saint-Valéry »

avait été éperonné par un cargo

anglais près d'Ouessant

et réparé par les chantiers de France...

Après dix jours de mer,

direct sur Baltimore...

 

Des paquets de mer roulaient

sur le pont tandis que les matelots

s'agrippaient au bastingage...

 

« Barre à tribord toute ! »

criait le Pitaine d'une voix claire.

Rien par hasard ne m'était plus fascinant

que les voyages aux longs-cours,

les rêves, les plaisirs, les nostalgies

pour le bonheur de vivre...

 

Je rêvais, il fallait que je fasse attention à mon cap !

Une incroyable idée me passait par la tête...

Que ne suis-je un Ménestrel d'antan,

et s'il pouvait seulement me donner

quelques fragments de son passé...

Merveilleuse légende !

Je n'avais  pas le temps de rêver,

et le Pitaine était dans la chambre de cartes sur la passerelle...

Malheureuse inconscience !

J'étais dans les ténèbres....

très haut dans le firmament

où une flamme éternelle s'offrait à l'univers...

Je regagnais ma couchette

le cœur tout ébloui...

Dans l'inépuisable offrande, toujours

illimitée de la sagesse, et de l'humilité,

Il y avait ce plaisir de lire

Ces livres aux pages dorées

qui me troublaient dans mon sommeil...

 

Je me réveillais, le soleil brûlait mon hublot,

Et nous n'allions pas tarder à arriver

dans ce port de Baltimore

que je portais dans mon cœur...

Une bouleversante émotion

m'attachait à cette ville

que le temps ne pouvait effacer...

Le Chesapeake était en vue,

des centaines de « Liberty » étaient alignés,

destinés à de nombreuses nations après la guerre

et mon navire « Saint-Valéry »

était dans ce cas.

 

Nous étions en décembre 1947...

J'avais vingt ans !...

 

Aujourd'hui je pense à Mère Térésa

dans ses prières, en ce qui me concerne :

 

« La vie est un bonheur,

   mérite-le »

« La vie est un combat,

   accepte-le ».

 

                                                                                            Joseph AMOROS

                                                                                                   17 septembre 2016    

Résultat de recherche d'images pour "Mère Thérésa"

Sainte Mère Térésa

Canonisée récemment

par le Pape François                                                                           

à Rome

Partager cet article

Repost 0
Published by Joseph Amoros
commenter cet article

commentaires

Claire MARCHADIER 21/09/2016 11:58

Merci mon pépé pour ce beau poème et l'exemple que vous nous avez donné mamie et toi, à tous vos petits enfants. La vie va tellement vite, les enfants grandissent si vite aussi, et j'essaie parfois de m'arrêter quelques secondes et de réaliser la chance qu'on a, les petits bonheurs qui nous sont offerts et cela fait relativiser les petits soucis et nous donne de la force pour les moments plus difficiles. Je t'aime fort mon pépé, merci pour tout ce que vous nous apporter ! Tout l'amour et l'exemple transmis dans notre famille dont je suis fière.Désolée de ne pouvoir venir te voir aujourd'hui, mais les petits vont mieux, ils se sont bien reposés ses 3 jours à la maison et demain nous reprenons l'école et le travail. Je t'embrasse, à très vite.

Nicole 18/09/2016 19:46

Tu as toujours accepté tous les combats que la vie t'a imposé et tu n'as jamais failli à ton devoir ; tu as mérité tous les bonheurs dont elle t'a récompensé. Ton mental d'acier en toutes circonstances est un exemple pour nous tes 3 filles. Ces souvenirs si présents, si intacts qui ont jalonnés ta vie et que tu nous livres d'une si belle manière font partie du plus beau livre qui m'ait été conté. Je suis si fière de toi mon papa !

Ghislaine 18/09/2016 18:56

La leçon de vie que tu puises dans tes souvenirs nous fait comprendre combien il nous faut voir ce qu'il y a de plus beau et de plus savoureux dans les moments d'intense émotion que nous sommes amenés à vivre. Mériter le bonheur de vivre c'est être ouvert à l'essence de chaque respiration, être conscient de la force de l'instant , goûter à la joie d'un ravissement, d'une contemplation volée à la fuite du temps qui passe mais que l'écriture nous fait revivre et retient dans l'éternité.

Patricia 18/09/2016 13:35

La mémoire a en celà d'extraordinaire qu'elle permet de faire un retour sur le passé et se raccroche à la maturité du présent. Les deux mondes se croisent et s'imposent à nous certaine fois.
Ton doux côté rêveur ne m'étonne pas, c'est lui qui te permet d'embellir la vie. Tu as mérité le bonheur de cette existence, et tu en acceptes aujourd'hui encore le combat. Bravo mon papa chéri, je t'aime.

Présentation

  • : Le blog de Joseph Amoros
  • : Un voyage poétique à travers le monde des souvenirs du marin poète Joseph AMOROS. Poèmes, récits, nouvelles et contes pour vous faire rêver et vous divertir !
  • Contact

Profil

  • Joseph Amoros

Mon livre d'or

  Thank you for signing my visitors' book!

      LIVRE d'OR2

Montages filmés et LIENS

 

               Le Livre de Patricia

                   Son site !

 

                Sur l'Ardoise du vent...

 

               La plage des Fous  (film)

 

               Poème lu par mon arrière-petit-fils

               sur des photos de la Réunion

 

                   Conte de Noël de Nicole et Nicolas
 
     

Date de création

14 novembre 2011

Géomap

Visiteurs

compteur

géoglobe


compteur