Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 15:49

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "tempête en mer"

 

 

Mes horizons fuient sous la foudre

Tout près des orgues de la mer,

J'attendrai l'haleine du jour

Qui me rappelle mes vingt ans,

Debout sous le fouet du vent...

 

Ivre de ressacs et de houles

Je me hisse au plus haut des mâts,

"Alors, qu'on souffle à mon oreille,

Que je sache d'où viennent les vents !"

La mer de babord à tribord

Semble vouloir nous renverser...

 

Sur les sommets des vagues

Se perdent les mâtures...

Je sens la tempête se lever !

 

"Fermez les hublots et les cales !

Le temps se couvre tout à coup !

 

_ A la cape ! A la cape ! "

 

Le Bosco hurle à tue-tête

Et la mer s'ouvre béante

Quand mugissent la coque et les mâts...

Un lourd brouillard nous prend au piège,

Le bateau court sur son erre,

Et je ferme les yeux pour prier...

 

" Guide mon Dieu nos pas

Sur nos chemins perdus..."

 

Que viennent des ombres d'azur

Sur le velours du firmament...

De célestes fontaines

Coulent sur les couleurs du temps...

Je vais des coursives aux ponts

Pour visiter tout le navire...

 

De l'ivresse confuse

Aux mémoires des foudres,

Des vertiges infinis

Nous font tourner la tête...

Le pont se dérobe sous nos pieds...

 

Et puis se lève enfin le jour,

Un jour aux becquées de lumières...

Que Saint Joseph du Havre

Sauve nos coeurs de nos dérives

Et que nous revenions au port

Que nous avions quitté...!

 

Qu'importent  aujourd'hui

Toutes nos illusions,

L'ombre de nos tristesses

Et la fuite des ans...

 

La mer m'appelle,

Le vent m'emporte,

Mon coeur explose

dans un cri !

 

Le Havre nous ouvre les bras ...

 

 

                                Joseph AMOROS

                                  22 mai 2016

Partager cet article

Repost 0
Published by Joseph Amoros
commenter cet article

commentaires

Nicole 04/06/2016 13:40

Magnifique poème, magnifique musique, magnifique vidéo !! on se sent entraînés dans les tourments de la tempête qui rugit comme si on y était.Quand la vie ne tient qu'à un fil et que l'on s'en remet à Dieu, ce devaient être des expériences qui ne s'oublient jamais dans toute une vie. Tu décris si bien ton ressenti, que le vent et les vagues ont fouettés mon visage, je me suis accroché au bastingage en même temps que toi et j'ai remercié Dieu de t'avoir gardé en vie pour notre plus grand bonheur. J'admire le courage que tu as eu pour traverser ces tempêtes et ces ouragans comme le super héros de nos coeurs à Ghislaine Patricia et moi.

Claire 23/05/2016 22:21

Encore un si beau poème, je suis toujours heureuse de te lire mon pépé. Je t'embrasse et te dis à mercredi midi. Bonne nuit.

Présentation

  • : Le blog de Joseph Amoros
  • : Un voyage poétique à travers le monde des souvenirs du marin poète Joseph AMOROS. Poèmes, récits, nouvelles et contes pour vous faire rêver et vous divertir !
  • Contact

Profil

  • Joseph Amoros

Mon livre d'or

  Thank you for signing my visitors' book!

      LIVRE d'OR2

Montages filmés et LIENS

 

               Le Livre de Patricia

                   Son site !

 

                Sur l'Ardoise du vent...

 

               La plage des Fous  (film)

 

               Poème lu par mon arrière-petit-fils

               sur des photos de la Réunion

 

                   Conte de Noël de Nicole et Nicolas
 
     

Date de création

14 novembre 2011

Géomap

Visiteurs

compteur

géoglobe


compteur