Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2016 6 13 /02 /février /2016 16:01

 

 

Sur les chemins des quais

où dorment les navires,

rêvent tous les guindeaux

et sommeillent les mâts...

 

Amsterdam se réveille,

et cette «Venise du Nord»

où Rembrandt

vécut une grande partie de sa vie,

brille de toutes ses splendeurs...

Amoureux de ce port,

tous les marins du monde

gardent à jamais son souvenir,

et l'Amstel coule dans leurs veines.

 

Navigateur au fond de l'âme,

J'aurais encor aimé cingler

sur tous les océans,

toutes les mers du globe,

attendre aux quatre vents

de mes voyages,

les yeux remplis de ciels

et de soleils qui flambent

Ce firmament couleur de lune

aux mille étoiles d'or,

qui dit-on n'a pas existé...

 

Que sont-elles devenues

Ces escales enchantées

aux sillages d'argent

qui me suivaient toujours ?

 

Dans l'usine du temps

où les horloges tournent

au rythme de ma vie,

j'écoute tous les vents

que les miroirs de solitude

ne semblent plus rien me cacher...

 

Alors qu'à l'ancre de mes nuits

J'attends sans fin l'aurore

loin de mes cauchemars

aux abîmes infinis...

 

Comme dans mon enfance,

la mer a bercé mes navires

sur des vagues gonflées de houles,

et celles étouffées du couchant...

 

Alors que dans l'ombre du soir

un concerto de voix

d'âmes dans le silence

aux chants d'éternité...

me plonge dans l'extase...

 

Dans le bleu partagé

du ciel et de la mer,

je marche sur les quais

que le soleil embrasse,

et où je cours déjà

pour rejoindre le bord...

 

Les dockers débarqués

ont largué les amarres,

notre navire quitte le port...

 

De légers clapotis

dansent sur les rivages,

mais je regarde encor la ville,

ses maisons colorées,

ses îles, ses canaux

et tous ses nombreux ponts...

Où telles gondoles à Venise

glissent mes rêves sur l'Amstel

tandis qu'on a franchit la passe...

 

J'entends les cloches d'une église,

la cathédrale « Nevwe Kerk »

qui semble nous faire ses adieux...

Relié à la mer par le canal

de la Mer du Nord

pour faire route sur Anvers...

 

Ivres d'espaces et de lumières

au hasard de leurs fantaisies

les vagues sautent dans les flots...

Sous une volée de mouettes,

la barre toute vers le large

que je serre très fort sous mes doigts,

                                                                      Et

J'embrasse de loin Amsterdam

qui n'a pas quitté ma mémoire...

                                                          

                                   Joseph Amoros

 

 

Rembrandt

Célèbre peintre

1606 - 1669

Partager cet article

Repost 0
Published by Joseph Amoros
commenter cet article

commentaires

Nadine 17/02/2016 06:40

Coucou tonton !
Je n'ai pas eu le temps depuis dimanche de lire ce poème et je prends donc plaisir à le découvrir ce matin avant de partir au travail ... et il me fait rêver, comme chacun de tes écrits ... et me donne envie de découvrir Amsterdam que, malgré mes nombreux voyages, je n'ai pas encore eu le temps de découvrir. En lisant ce poème, j'aurais presque pu le transposer à Copenhague, il me manquait juste cette "petite sirène" que grâce à toi je suis allée chercher lorsque j'ai posé le pied dans cette ville. Enchante nous encore de tes poèmes mon oncle, nous aimons tant les découvrir et les nouveaux horizons où tu nous entraînes. Je t'embrasse fort !

Claire 14/02/2016 18:38

Quel joli poème, je viens de le lire avec Antoine et Roxane, ils ont beaucoup aimé, après avoir passé un très bon après midi en famille chez toi où ils se sont amusés comme des petits fous. On t'embrasse très très fort et on t'aime ! A bientôt mon pépé chéri.

Présentation

  • : Le blog de Joseph Amoros
  • : Un voyage poétique à travers le monde des souvenirs du marin poète Joseph AMOROS. Poèmes, récits, nouvelles et contes pour vous faire rêver et vous divertir !
  • Contact

Profil

  • Joseph Amoros

Mon livre d'or

  Thank you for signing my visitors' book!

      LIVRE d'OR2

Montages filmés et LIENS

 

               Le Livre de Patricia

                   Son site !

 

                Sur l'Ardoise du vent...

 

               La plage des Fous  (film)

 

               Poème lu par mon arrière-petit-fils

               sur des photos de la Réunion

 

                   Conte de Noël de Nicole et Nicolas
 
     

Date de création

14 novembre 2011

Géomap

Visiteurs

compteur

géoglobe


compteur