Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2015 2 29 /12 /décembre /2015 15:52

 

 

Toutes les maisons ont une mémoire...

D'amours et de secrets, d'ombres et de lumières aux rêves inachevés...

Et ce temps vit à jamais dans notre coeur,

Les souffrances, les larmes, courage, soumissions et le pardon dans nos prières...

Les silences, les cris...

Les maisons gardent les mémoires 

qui dans les rumeurs de la vie trouvent le soleil dans notre âme...

 

 

        Lorsque  je n'avais que six ans au plus mal d'une pneumonie, notre docteur habituel avait diagnostiqué une typhoïde ! De sorte que j'avais droit chaque jour à être plongé dans une baignoire !...

Et l'on crut ma fin toute proche...

Je murmurais dans mes délires que la maison était détruite et qu'elle brûlait entièrement !

Quelques jours plus tard, mon père, qui était pêcheur, tombait malade d'une pneumonie. Nous avons alors sollicité un nouveau médecin très connu à Oran, dont le cabinet se trouvait près de la Base Navale de Mers- El- Kébir où nous habitions. Ce docteur  nous assura qu'il viendrait me soigner chaque jour pour essayer de me sauver et me conseilla de ne plus prendre de douches.

Il soigna également mon père, et devant le désespoir de  Maman, il refusa de percevoir le montant de ses honoraires.

Quinze jours plus tard nous étions guéris mon père et moi !

 

Ce n'est que huit ans après, lors du débarquement des troupes américaines en Afrique du Nord, que mon cauchemar s'est réalisé ! Deux obus tirés par la Navy qui croisait au large en 1942 sont tombés sur notre maison et celle de notre voisin; C'était écrit !

Elle fut reconstruite dix ans après et nous y avons vécu heureux de longues années, dans cette Algérie que nous aimions depuis notre enfance et jusqu'en 1961, temps de l'exode des français d'Algérie pour la France, après avoir tout abandonné, tout perdu...

 

Ces temsp amers resteront à jamais dans notre mémoire, et dans notre coeur...

 

Dans le miroir du temps aux lumières nouvelles...

J'écoute en silence les vagues de la mer...

Sous les lanternes des étoiles

A l'heure où soupire le vent,

Les yeux encor remplis de toutes mes errances,

Sans toujours éviter les griffes du hasard...

 

Sinon grimper là-haut sur un mât de misaine

Pour rechercher au loin l'ombre du souvenir...

             

                                                                                         Joseph AMOROS

                                                                                         29 décembre 2015

 

 

                                                                                                 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Joseph Amoros - dans ENFANCE
commenter cet article

commentaires

Paloma 01/01/2016 11:08

Bonjour Joseph,
Je viens te souhaiter une bonne et heureuse année 2016, avec la santé, joie et prospérité !
Gros bisous !

Joseph AMOROS 01/01/2016 14:27

Bonne et heureuse année, avec de gros bisous et de nouvelles et belles compositions comme tu as l'habitude de faire.
Je t'embrasse affectueusement.
Joseph

Paloma 30/12/2015 13:45

Que c'est beau, mais si triste...
Une partie difficile de ta vie que tu exhumes dans tes mots...
En confidence, moi aussi j'ai failli être emportée par une bronchopneumonie à l'âge de 4 ans...
Bisous et bonne fin d'année à toi !

Nicole 30/12/2015 13:42

Quel récit émouvant ! J'espère que Dieu a récompenser, ici-bas ou là-haut, ce bon docteur qui vous a sauvé pépé et toi. Sans lui, nous ne serions pas là !

Présentation

  • : Le blog de Joseph Amoros
  • : Un voyage poétique à travers le monde des souvenirs du marin poète Joseph AMOROS. Poèmes, récits, nouvelles et contes pour vous faire rêver et vous divertir !
  • Contact

Profil

  • Joseph Amoros

Mon livre d'or

  Thank you for signing my visitors' book!

      LIVRE d'OR2

Montages filmés et LIENS

 

               Le Livre de Patricia

                   Son site !

 

                Sur l'Ardoise du vent...

 

               La plage des Fous  (film)

 

               Poème lu par mon arrière-petit-fils

               sur des photos de la Réunion

 

                   Conte de Noël de Nicole et Nicolas
 
     

Date de création

14 novembre 2011

Géomap

Visiteurs

compteur

géoglobe


compteur