Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 14:03

 

 

 

Pourquoi les avoir tant aimées

Ces rues de mon village

Aux traces de mes pas

Qui ne m'appartiennent plus...

 

J'entends des voix monter,

Maisons aux volets clos,

Et ceux qui les habitent 

Que je ne connais pas.

 

Il ne reste plus rien

Des hiers d'autrefois

Que ces vieilles bâtisses 

Et chères pierres blanches

Comme celles où nous avions vécu

Aux heures bleues

De notre enfance...

 

Sur les plages de sable d'or

J'irai marcher pieds nus

Egaré sous un ciel

Peuplé de goélands

Flâner sur les sentiers

Qui menaient au Santon

Silencieux et désert

Où rôdent encor mes souvenirs ...

 

Les souffles de toute une vie

S'enlisaient dans mes confidences

Qui me disaient tout bas

Les secrets de mon coeur ...

 

Et je fermais les yeux

Sur le dernier matin du monde,

Et mes chemins d'adolescent

Que je retrouvais sans chercher...

 

J'entends encor les voix de mes amis,

Du temps où nous étions enfants,

Les cris, les jeux de la récré,

L'école qui ouvrait ses portes,

Et tous mes jeudis d'allégresse

Aux rues inondées de soleil...

Les cloches de notre église

Volant dans l'infini des vents...

 

J'ouvre aujourd'hui les yeux

Alors que mes rêves s'effacent

Dans d'inextricables Sargasses

Où se perdent les bateaux de mes nuits...

 

Laissez pleurer ma plume

Sur une page blanche,

Et que ses larmes viennent

Illuminer mon coeur...

 

Tous les baisers du Ciel

Caressent mon village...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Joseph Amoros
commenter cet article

commentaires

Patricia 29/11/2015 13:57

Grâce à ce moment de lecture à tes côtés, tous les dimanches, je vis dans tes souvenirs, je suis le marin de ton coeur, je te suis en silence, à l'ombre de tes pas....qu'elle bonheur de vivre ton existence que tu a su magnifier par ton talent. Continue à nous faire rêver, continue à me faire voyager dans tes pensées, continue à embellir mon présent.

Claire 17/11/2015 21:08

Que d'émotion quel beau poème mon pépé. Comme dis maman je connais le beau village de ton enfance grâce à tes écrits comme si j'y avais été moi aussi. Merci pour cette douceur, cette paix et cet amour qui fait du bien surtout en ce moment. Si chaque être humain sur cette planète avait un petit peu de toi, de ton coeur, la paix régnerait sur la terre. Je t'aime mon pépé je t'embrasse.

Nicole 17/11/2015 19:27

Je chéris ce petite village de ton enfance, comme s'il avait été le mien, alors que je n'y ai jamais vécu, car tes souvenirs deviennent les miens au fil de tes récits. Tous les baisers de ton ciel m'ont effleurés aussi et illuminent ma vie. Que de bonheur distillé ! Mille fois merci mon papa.

Présentation

  • : Le blog de Joseph Amoros
  • : Un voyage poétique à travers le monde des souvenirs du marin poète Joseph AMOROS. Poèmes, récits, nouvelles et contes pour vous faire rêver et vous divertir !
  • Contact

Profil

  • Joseph Amoros

Mon livre d'or

  Thank you for signing my visitors' book!

      LIVRE d'OR2

Montages filmés et LIENS

 

               Le Livre de Patricia

                   Son site !

 

                Sur l'Ardoise du vent...

 

               La plage des Fous  (film)

 

               Poème lu par mon arrière-petit-fils

               sur des photos de la Réunion

 

                   Conte de Noël de Nicole et Nicolas
 
     

Date de création

14 novembre 2011

Géomap

Visiteurs

compteur

géoglobe


compteur