Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2015 4 17 /09 /septembre /2015 12:46

 

 

 

 

Il ne m'appartient plus

Mais il vit dans mes nuits,

Habite tous mes rêves,

Et pas un seul souffle de vent

Pour oublier le temps qui passe ...

 

Qu'importe si mes nuits sont blanches,

Si les regrets de mon enfance

Vivent dans tous mes lendemains ...

 

Ma terre ne se souvient plus

de mes hiers d'automnes tristes

Ni de mes longs appels sans voix

Aux portes de silence,

Et pas un sirocco

Pour bercer mon absence,

Ni l'or d'un ciel d'été

Qui me ferme les yeux ...

 

Des manèges secrets

Me poussent dans les ombres,

Le vent souffle sur ma jeunesse...

 

Mais pas une seule fée

Ne me tendra les bras

Dans les heures qui passent

A l'horloge du Temps ...

 

J'entends venir la brise

A la lumière du jour

Et mon coeur magicien

Appelle le soleil

loin d'une plage de sable fin

Où je chante, éperdu,

L'infini de la Mer ...

 

Dans la ronde de ma mémoire,

Je n'ai que de bons souvenirs,

Les cris d'une récréation,

Mes livres, mes cahiers,

Les billes, les ardoises,

L'éternelle candeur

De mes jeunes années,

Mes rêves en- allés que caresse

Mon âme...

 

Je ne sais lune bleue

Que celle qui m'éclaire

sur les berges perdues

De ma terre natale,

Les arbres et les fleurs

Du jardin de mon Père

S'accrochent au passé

Qui s'éloigne de moi ...

 

ORAN l'Andalouse,

Mers- El-Kébir le grand port ...

 

J'entends la mer qui vient

Lécher son vert rivage,

Mon pays d'où je viens

Que je ne verrai plus ...

 

Quitte à jamais mes bras,

Et  laisse- moi dormir

Au clair de mes étoiles ...

 

                             

                              Joseph AMOROS

                                 17 septembre 2015

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Joseph Amoros - dans PATRIE
commenter cet article

commentaires

Nicole 19/09/2015 10:06

Je ne l'ai pas connu le pays d'où nous venons, mais tes descriptions et les sensations qui imprègnent tes poèmes me le font si bien entrevoir que j'ai l'impression d'y avoir vécu moi aussi.
Merci de nous ouvrir grand la fenêtre de ta vie passée. Nul besoin de photos ou de films, les paysages apparaissent instantanément au fil des lectures de tes si belles poésies.

Claire 18/09/2015 09:35

Quel beau et merveilleux poème mon pépé chéri, et la musique si bien assortie.
Je vous embrasse bien fort à tata et à toi. Au plaisir de te lire encore.

Présentation

  • : Le blog de Joseph Amoros
  • : Un voyage poétique à travers le monde des souvenirs du marin poète Joseph AMOROS. Poèmes, récits, nouvelles et contes pour vous faire rêver et vous divertir !
  • Contact

Profil

  • Joseph Amoros

Mon livre d'or

  Thank you for signing my visitors' book!

      LIVRE d'OR2

Montages filmés et LIENS

 

               Le Livre de Patricia

                   Son site !

 

                Sur l'Ardoise du vent...

 

               La plage des Fous  (film)

 

               Poème lu par mon arrière-petit-fils

               sur des photos de la Réunion

 

                   Conte de Noël de Nicole et Nicolas
 
     

Date de création

14 novembre 2011

Géomap

Visiteurs

compteur

géoglobe


compteur